Déployer des drones de surveillance et d’intervention sur zones arides

Rien ne sert de planter si de l’autre côté ça brûle ! 90% des feux de forêt sont d’origine humaine. Ce projet a pour but de protéger les zones forestières, de d’intervenir rapidement et d’identifier la présence humaine sur site. Avec le réchauffement climatique les feux sont de plus en plus nombreux chaque année, il est donc primordial de préserver au maximum les forêts car elles ont un rôle essentiel dans la captation du CO2 et dans la génération des pluies.

 

LOCALISER LES ZONES SÈCHES ET A RISQUES

La cartographie des zones à risque est la 1ère étape de ce projet. Nous devons connaître les zones où les feux se déclarent souvent. Ainsi nous pourrons connaître la nature des terrains concernés, leur proximité avec les zones urbaines, les routes à proximité, la difficulté d’accès, les vents et le nombre de jours où les zones sont sèches. Cette cartographie indiquera alors les zones de travail et définira le maillage de surveillance.

FAIRE DES VOLS DE SURVEILLANCES DE DRONES BASE PAR BASE : SAFETY WEB

Le feux de forêt surviennent généralement tous dans des conditions similaires. C’est pourquoi un mode de surveillance prédictif est la meilleure solution. Les critères principaux étant le taux de sécheresse du sol, le taux d’humidité dans l’air, le nombre de jours consécutifs sans pluie, la période de l’année, éventuellement les jours de pleine lune !… En aval et en amont de ses périodes à risques, des surveillances aléatoires peuvent être réalisées.

L’idée est d’imaginer un maillage, une toile de sécurité, avec des bases de recharge électrique et des réserves d’eau à chaque intersection du maillage. Des drones peuvent alors voler de base en base et détecter les fumées et la présence d’humains sur son chemin. 90% des feux ne sont pas d’origine naturelle.

INTERVENIR SUR UN DÉPART DE FEU ET ACTIVER LE RESTE DU RÉSEAU POUR LOCALISER LES HOMMES PRÉSENTS A PROXIMITÉ

La réflexion porte aussi sur la capacité d’un drone autonome à intervenir le plus rapidement possible afin d’éteindre un feu naissant. Il pourra également prévenir simultanément l’ensemble du réseau pour faire décoller un hélicoptère ou un canadair sans tarder avec une réserve d’eau importante.

L’OBJECTIF DU PROJET

L’objectif du projet est de développer un réseau de sentinelles autonomes afin d’intervenir le plus rapidement possible sur un incendie. Le second objectif est de pouvoir localiser toute personne se trouvant dans la zone du départ de feu afin d’intercepter d’éventuels personnes malveillantes.