Accueil » Les faits : Les indicateurs » Indicateur – Le niveau des mers

Le niveau des mers : Conséquence de la hausse de la température et de la fonte des glaces

La fonte des glaciers est un peu le cancer de la Terre. Le blanc devient noir. L’importance de ce manteau blanc est crucial pour le maintien des température. Sans lui c’est la double sanction : la terre foncée capte la chaleur au lieu de la rejeter et la hausse des températures est amplifiée. Le CO2 déjà présent dans l’atmosphère accentue encore le réchauffement par l’effet de serre.

La conséquence de ces phénomènes est le déversement des glaces continentales dans l’océan et la dilatation de l’eau sous l’effet de la chaleur. La montée des eaux est inéluctable dans ces conditions.

LES OCÉANS MONTENT de 2 mm par an depuis 1900 !

Le réchauffement de la Terre a de multiples impacts.

Il a pour conséquence plusieurs phénomènes qui se cumulent :

– la fonte des glaciers terrestres aux pôles et sur les massifs continentaux

– la dilatation de l’eau sous l’effet de la chaleur

 

Au final, l’élévation des océans est en moyenne de 2 mm par an. Le littoral côtier est fortement impacté par l’érosion et le trait côtier est totalement modifié. En Aquitaine le trait de côte recul de 1 mètre par an en moyenne et par zone. Le recul peut parfois aller au delà de 2 mètres.

Doit-on réaliser des digues sur toutes les côtes ?

Des aménagements sont réalisés pour contrer ce phénomène avec de l’empierrement et la création de digues. Ce ne sont que des solutions à court terme valables quelques années. Toute cette énergie est en quelque sorte dépensée pour rien car la cause du réchauffement climatique n’est pas combattu de front.

LA MER MONTE DE PLUS EN PLUS ET DES ILES DISPARAISSENT

L’ensemble de la planète sera impacté par la fonte des glaces terrestres de l’Arctique mais surtout de l’Antarctique.

Pour ce dernier la hausse pourrait être de 60 mètres, contre 7 mètres. Des grandes villes seraient rayées de la carte tout comme de nombreuses îles :

L’augmentation de la chaleur créé un autre phénomène qui est l’évaporation de l’eau.

Cette vapeur d’eau se retrouve dans l’atmosphère et accentue le réchauffement climatique en empêchant la chaleur de s’échapper :

La vapeur d'eau augmente dans l'atmosphère terrestre.

LES DONNÉES SOURCES DE L’INDICATEUR : VITAL SIGNS de la NASA

LE CONSTAT

En 1993

Base 0. Premier relevé par satellite.

En 2017

+8,5 cm

En 2050

Au minimum 20 cm