COP24 : Adoption et application des objectifs insuffisants de la COP21

décembre 15th, 2018 Posted by Le climat 0 comments on “COP24 : Adoption et application des objectifs insuffisants de la COP21”

Les négociations furent longues et difficiles entre les différents pays ayant participé à la COP24 qui s’est déroulé du 3 au 14 décembre à Katowice (Pologne). La vraie ambition de cette Conférence sur le Climat était  d’établir les lignes directrices de l’accord de Paris (COP21) et renégocier un objectif de +1,5 °C à la fin du siècle au lieu de +2 °C, par rapport à l’ère pré-industrielle (1850-1900).

La COP24 adopte les règles d’application de la COP21

Concrètement l’accord de Paris COP21 qui a eu lieu en décembre 2015 doit rentrer en application à partir de 2020 avec un budget et des actions à mettre en œuvre. Tout les pays signataire doivent à cette date avoir déposé leurs engagements pour la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. Les règles d’application de décidées lors de la COP24 permettent de définir la méthodologie de comptabilisation du niveau de pollution selon les directives du GIEC, et ce dès 2024. Tous les 5 ans, à partir de 2023, tous les pays feront un “bilan mondial” de leurs actions pour atteindre les objectifs visés.

Des engagements ne sont pas des actes

Rappelons-nous que des engagements ne sont pas faits pour être tenus ! La population doit donc être en alerte sur ce sujet vital pour qu’il ne devienne pas létal. Un engagement politique est ce qu’il est, les politiciens vont et viennent, et le seul but est de durer en politique sans trop se distinguer pour limiter les risques électoraux… La victoire contre le changement climatique se joue dès 2020 avec les actions qui auront été mises en place.

Les ONG doivent être présente afin d’influencer à tous les niveaux : villes, ministères, État, Parlement et Sénat. Les ONG qui sont là pour durer et qui sont engagées pour le climat n’ont pas de mandats. C’est pourquoi nous devons proposer des actions de fond qui permettront de sortir de cette crise mondiales dès 2050, et pas en 2100. Nous voulons voir de notre vivant l’inversion de la courbe !

Une photo de clôture de joie comme un pieds de nez de l’héritage laissé pour la nouvelle génération

L’organisation polonaise n’a, pour beaucoup, pas été à la hauteur de l’événement crucial pour l’avenir de la planète et des enjeux réels qui se jouent aujourd’hui. Elle aura laissé trop de place aux lobbies dans le sommet. En effet, le financement du sommet aura été fait en partie par les 4 plus grandes entreprises de l’énergie fossile de Pologne (source Médiapart).

Des activistes de Greenpeace lors de la COP24 Photo finish de la COP24. Les participants sont très heureux et ils lèvent le pouce.

Cependant, la prise en compte du dernier rapport du GIEC qui conclue que tout dépassement à +1,5 °C est une limite à ne jamais dépasser est une belle victoire ! La qualité de l’analyse scientifique est sans conteste, le GIEC doit rester la référence tant qu’il est indépendant.

Le discours de Greta Thunberg, une jeune militante écologiste et humaniste, contraste avec l’euphorie de la photo finish des participants ! Comment peut-on montrer au monde cette allégresse, alors que la jeunesse a les pieds sur Terre, dans le vrai, et voit vers où ces gens les emmène ?

La future COP25 se tiendra au Chili. La précédente conférence a réuni 22771 personnes selon l’ONU, soit un déplacement d’environ 100 avions.

 

L’équipe HE

Tags: , , ,

No comments yet. You should be kind and add one!

Leave a Reply

Your email address will not be published.This is a required field!

<small>You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes:<br> <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>